Posts Tagged ‘coupures’

SUR LE FIL DU RASOIR….

rasage mer agitée

RASAGE! L’ ÉPREUVE AU QUOTIDIEN !

97% des hommes se rasent, et plus de 60% le font au rasoir mécanique.
Le rasage est une préoccupation d’hygiène essentielle et quotidienne pour les hommes.Et ..la barbe c’est rasoir!

A chaque séance de rasage, l’homme enlève 65 mg de poils et un poids égal de couche cornée, et la sécrétion séborrhéique préservant la peau des agressions extérieures est également perturbée
Le rasage, qu’il soit mécanique ou électrique, constitue donc une agression quotidienne importante pour la peau.
En rasant les poils, les cellules superficielles de la peau sont éliminées brutalement et le film hydrolipidique, barrière protectrice naturelle de la peau est altéré.
Elle s’irrite donc par altération de la barrière cutanée et devient vulnérable : elle est sensibilisée, déshydratée et irritée.
Après le rasage, l’homme ressent un inconfort, une sensation de tiraillement et de picotement. On parle souvent de l’inconfort du «feu du rasoir». En cas de coupures, un risque supplémentaire d’infection locale est possible.

En l’absence des soins appropriés, la peau peut présenter au niveau des joues, du cou et du menton, une sécheresse cutanée associée à des dartres et à des rougeurs..
L’utilisation de produits inadaptés, fortement alcoolisés après le rasage, amplifie ces désagréments.
De ce fait, la peau de l’homme nécessite des soins réguliers et adaptés à ses particularités, tant au niveau des actifs que des textures.

DEUX SORTES DE RASAGE
Au rasoir mécanique
Cette corvée virile est la source de bien des tracas. Le rasage dit « mécanique » est en effet source d’irritations, de coupures, de tiraillements, de brûlures, d’égratignures… Autant de portes d’entrée pour des microbes malveillants.
Il reste néanmoins toujours d’actualité car lui seul permet un rasage « parfait ».
D’où l’importance des soins à apporter à la peau avant, pendant et après le rasage.
L’étape du rasage dure 5 à 10 minutes chaque jour, étape pendant laquelle la peau a besoin de gestes doux et de soins adaptés. Voici quelques conseils qui vous seront utiles

  • Avant le rasage, passer un gant humide et chaud sur le visage, pour dilater les pores et redresser les poils.
  • Masser la peau en mouvements circulaires avec un gel ou une mousse à raser pour bien l’assouplir. Laisser agir quelques secondes avant de débuter le rasage.
  • Le rasage à «rebrousse poil» est responsable de l’apparition des poils incarnés.
  • Raser les joues, le dessus des lèvres et le menton de haut en bas, et le cou de bas en haut.
  • Après le rasage, rincer correctement le visage à l’eau chaude puis essuyer la peau avec une serviette chaude en tamponnant sans frotter
  • Appliquer un soin après-rasage spécifique au type de peau pour l’hydrater et faire disparaître le feu du rasoir.
  • Si la peau est normale à mixte, nettoyer le visage 1 à 2 fois par semaine avec un gel exfoliant désincrustant pour débarrasser la peau de toute impureté.
  • Changer la lame du rasoir tous les 3 ou 4 rasages.
  • En cas de poils incarnés ou folliculite éviter les rasoirs à double ou triples lames qui rasent trop court et qui facilitent la rétractation du poil.

Au rasoir électrique…
Réputé inoffensif, un bon rasage électrique implique une bonne préparation. En particulier que le poil soit préalablement relevé et durci. La prévention et le soin du poil incarné, si désagréable et disgracieux est donc essentielle.

QUELQUES CONSEILS 
Le principal critère à prendre en compte dans le choix d’un produit est son action antibactérienne. En effet, lorsque l’on rase une peau à imperfections, les bactéries vont se nicher directement dans les coupures et les écorchures, entraînant des infections responsables de l’apparition de nouveaux boutons.
Heureusement il existe des soins « polyvalents », qui, dans une même formulation, participent à l’hydratation de la peau et  à sa protection (solaire par exemple). Un soin peut aussi être hydratant et réparateur (exemple du baume après-rasage).
A ce propos, il est important de choisir avec soin la crème, la mousse ou le gel de rasage car chacun possède une « dynamique » d’action bien particulière. Et c’est votre peau qui doit choisir pour son plus grand bien.
Pensez à la pierre d’alun, pour prévenir le saignement des microcoupures. (suite…)