L’ACIDE HYALURONIQUE OU… DU COQ A L’AGE

decrepitude L’ACIDE HYALURONIQUE OU… DU COQ A L’AGE

Autrefois extrait des crêtes de coq broyées, il est aujourd’hui synthétisé, grâce un processus de fermentation bactérienne
Point positif : il est naturel et n’est pas reconnu par l’organisme comme un corps étranger.
Point négatif : Il se dégrade aussi avec le temps et ne s’accumule donc pas dans l’organisme.
L’inconvénient, c’est précisément qu’il se dégrade et que les résultats apportés ne sont donc pas définitifs d’où la nécessité d’en utiliser de façon régulière pour assurer au tissu cutané une bonne hydratation

.
L’ACIDE HYALURONIQUE

Acide hyaluronique : c’est quoi ce nom barbare si souvent utilisé dans les produits de beauté ? C’est la molécule anti-âge la plus utilisée actuellement
En fait l’acide hyaluronique est une molécule naturellement présente dans tous les tissus conjonctifs de notre organisme les articulations, l’œil auxquels il apporte maintient et cohésion. 50% de notre acide hyaluronique se situe dans la peau.
L’acide hyaluronique est donc une substance parfaitement naturelle et totalement inoffensive, ce qui explique son utilisation dans les produits bio Eco certifiés
Sous l’action des radicaux libres (intrinsèques et extrinsèques), aux alentours de 50 ans, nous perdons environ la moitié de notre capital d’acide hyaluronique ce que j’’appellerais le début de la décrépitude !
L’acide hyaluronique est impliqué dans de nombreux processus biologiques (adhésion cellulaire, cicatrisation, inflammation, ces effets variant avec la taille de l’acide hyaluronique.
Il est très vite utilisé en médecine esthétique en tant que produit de comblement, puis dans le monde cosmétique.
Administré par voie cutanée, l’acide hyaluronique pénètre plus ou moins profondément dans les diverses couches de la peau en fonction de son poids moléculaire. Plus ce dernier est élevé, moins il pénètre dans la peau.

QU’EST CE QUE LE POIDS MOLÉCULAIRE ?
Il existe 3 catégories différentes d’acide hyaluronique
Ce qui les différencie ? Leur taille ou, dans le langage des pros, leur poids moléculaire.
On trouve
-un gros poids moléculaire
-un moyen poids moléculaire mais qui reste assez gros cependant
-et un poids moléculaire fractionné
Les plus grosses restent en surface de l’épiderme, celles de taille moyenne passent la barrière cutanée et les plus petites agissent en profondeur
L’unité de mesure du poids moléculaire de l’acide hyaluronique est le « Dalton » (Da). Cela ne vous rappelle rien ? L’acide hyaluronique est aussi méchant qu’eux avec les rides mais …moins bête qu’eux heureusement !

indexles dalton

LES AVANTAGES DE L’ ACIDE HYALURONIQUE
-L’acide hyaluronique de haut poids moléculaire
ne pénètre pas dans la peau. Cependant, il joue un rôle essentiel dans l’hydratation de la surface de la peau. Il forme un film protecteur procurant un aspect soyeux et réduisant les conséquences néfastes de l’environnement (irritations, tiraillements…).
L’hydratation de surface est essentielle à la souplesse de la peau mais aussi aux réactions enzymatiques qui vont faciliter la maturation, la dégradation régulière et finalement la desquamation des cellules.

-L’acide hyaluronique de bas poids moléculaire pénètre dans la peau avec l’eau et d’autres petites molécules et sert d’agent hydratant et de vecteur de substances actives.
Il apporte donc de l’hydratation de la souplesse et de la fermeté en créant un effet mécanique au sein du derme
Des études in vitro et in vivo, montrent une action de l’acide hyaluronique de bas poids sur 3 points clefs de l’affaissement de la peau

-L’hydratation profonde
L’hydratation : comme une éponge l’acide hyaluronique de bas poids moléculaire capte l’eau et assure ainsi l’hydratation des couches plus profondes de la peau.
Il a la capacité de capter jusqu’à mille fois son poids en eau !

-La régénération tissulaire
La régénération tissulaire : au niveau du derme, il stimule la synthèse de collagène et augmente la production de fibroblastes principaux producteurs d’acide hyaluronique.
La peau rechargée en collagène et en acide hyaluronique est plus tonique, plus ferme et réhydratée. Il exerce donc un effet « starter ».

-La cicatrisation
La cicatrisation : en stimulant la prolifération cellulaire, il contribue au renouvellement de l’épithélium.
Quand cette molécule synthétisée atteint le derme, elle est reconnue par les fibroblastes (cellules produisant le collagène). Elle exerce un effet « starter ».
En sa présence, les fibroblastes se mettent à recréer de l’acide hyaluronique naturel, relançant ainsi un processus de production anémié et ralenti
Un matelas ferme de soutien se restaure et repulpe ainsi la peau

Pour résumer
L’acide hyaluronique c’est le booster que l’on offre à notre peau pour fabriquer ce qu’elle sait déjà faire seule et elle nous en remerciera en nous rajeunissant malheureusement pas sur la carte d’identité, mais c’est toujours cela d’acquis !
En cosmétologie cela se traduit par une peau moins rugueuse, plus douce, plus lisse plus pulpeuse et moins ridée c’est le meilleur ami, le meilleur mari, le meilleur amant de notre peau. Elle l’aime cet acide hyaluronique !

MES CONSEILS LA PEAU AVEC L’ACIDE HYALURONIQUE
Pour une action de surface et un effet repulpant, l’acide hyaluronique le plus couramment utilisé est le plus « gros », du même poids que celui de la peau.
Cette molécule est trop grosse pour franchir la couche cornée.
Elle est donc utilisée comme un petit protecteur hydratant qui reste à la surface de la peau.
Les chimistes s’en servent aussi pour sa texture soyeuse.
Cet effet hydratant des couches supérieures de l’épiderme est aussi utile pour faire pénétrer des actifs comme la vitamine C
On le retrouve entre autres actifs anti-âge dans ces formules de soins :
CONCENTRE MESOLIFT DE LIERAC
HYALURON FILLER D’ EUCERIN.

Pour une action revitalisante plus profonde, le deuxième acide hyaluronique, lui aussi de grosse taille, est capable de traverser l’épiderme grâce à un « transporteur » issu des travaux du CNRS.
L’intérêt est de bénéficier d’une action hydratante et revitalisante profonde et d’une amélioration de la circulation cutanée.
On le retrouve entre autres actifs anti-âge dans ces formules de soins :
MESO MASK
MESO-C DE FILORGA.

Pour une action raffermissante à long terme, l’acide hyaluronique fractionné de moyen poids moléculaire. Ce sont les laboratoires AVENE qui ont été les premiers à breveter la technique permettant de le « découper ».
Ces fragments pénètrent jusqu’à la jonction épidermique d’où ils pilotent la fabrication par les fibroblastes d’acide hyaluronique tout neuf.
C’est exactement ce qu’on veut pour récapitonner la peau de l’intérieur et à tous les niveaux.
On le retrouve entre autres actifs anti-âge dans ces formules de soins:
ELUAGE D’ AVENE.
CREME RESTRUCTURANTE D’HORMETA : AU MPC A L ‘ACIDE HYALURONIQUE

ACIDE HYALURONIQUE EN COMPRIME PAR VOIE ORALE DE FAIBLE POIDS MOLÉCULAIRE
Selon une étude faite au japon il serait absorbé par l’organisme
il améliorerait à la fois l’hydratation et la texture de la peau en atténuant visiblement rides et ridules et stimulerait le processus de cicatrisation
FORTE PHARMA EXPERT HYALURONIC 30 GÉLULES
SOLGAR ACIDE HYALURONIQUE 120mg 30 TABLETTES

Allez les daltons tuez nous ces rides du lion, ces pattes d’oie, ces plis d’amertume et plein d’autre noms désagréables qui sont à la fois des vilains termes doublés de vilains plis
A l’attaque !

 

 

 

Laisser un commentaire