LA PEAU DU BEBE

dessin-bebe

La peau du bébé est certes douce souple et agréable mais hypersensible.En effet, dés les premiers mois de vie, la plupart de ses annexes sont encore immatures et ne peuvent remplir pleinement ’ensemble de leurs fonctions

L’ épiderme de l’enfant à terme a une fonction barrière relativement efficace pouvant toute fois être amoindrie par divers facteurs tels que des produits trop gras ou trop épais qui favorisent une hyper hydratation et des lésions cutanées.Le rapport surface/poids implique à surface traitée et à dose proportionnellement identique, une quantité de produits délivrés dans la circulation, trois fois plus élevée chez le nourrisson que chez l’adulte. L’ épiderme de l’enfant prématuré a une perméabilité beaucoup plus vulnérable d’ ou les précautions à prendre dans la qualité et la quantité des produits utilisés.

Le derme est très riche en collagène soluble pendant 3 à 5 ans il est exceptionnellement bien hydraté donnant à la peau son aspect rebondi son toucher velouté et sa parfaite tonicité .L’hydratation favorisant considérablement l’absorption, fait que ce mécanisme participe de façon importante à la plus grande sensibilité des petits aux applications de crèmes, pommades ou autres c est aussi pour cela que beaucoup d actifs sont déconseillés à de jeunes enfants

Le film hydrolipidique de surface lié aux sécrétions sudorales et sébacées, le film hydrolipidique est quasiment inexistant.Cette inexistence favorise une perte accélérée d’eau vers le milieu extérieur impliquant une extrême fragilité de la peau.Le ph cutané (acidité) compris entre 6 et 7 est beaucoup moins acide que celui de l’adulte et possède un pouvoir tampon nettement mois efficace et moins protecteur entraînant un risque accru de développement de microorganismes

Les fonctions immunitaires cutanées. Elles sont immatures renforçant le risque infectieux et exposant les petits à un risque de sensibilisation non négligeable

Les glandes sébacées sont totalement fonctionnelles in utero.Elles restent actives encore quelques semaines : on observe souvent durant cette période une crise sébacée néo natale parfois accompagnée d’une poussée d’acné.Leur activité diminue ensuite pour s’arrêter presque totalement vers l’âge de 6 mois , elle ne reprendra qu’à la puberté sous l’influence stimulante des hormones sexuelles.Ce manque de sébum qui persiste plusieurs années entraîne un défaut de lubrification à l’origine de la sécheresse cutanée et des gerçures couramment observée chez les touts petits dés que le froid survient.

La thermorégulation.Chaque jour le jeune enfant échange la moitié de son eau intracellulaire ce qui le rend très sensible à la déshydratation.Jusqu’à trois ans le système thermorégulateur est facilement débordé expliquant une plus grande sensibilité aux agressions climatiques.En effet la thermo régulation dépend de deux facteurs :1) l’activité sudorale encore peu abondante et mal régulée. Bien que les glandes sudoripares soient fonctionnelles 2) du système vasculaire riche mais désorganisé

VOUS TROUVEREZ BIENTÔT PRES DU BERCEAU DE BÉBÉ MON ARTICLE SUR LES SOINS A LUI PRODIGUER………

Laisser un commentaire